mercredi 18 octobre
 Ok
Recherche avancée

Caudan Infos

Toutes les publications

Ville de Caudan, le site officiel > Loisirs - culture > Jumelage Franco-allemand > Déplacement en Allemagne
Partager sur : Partager


Voyage en Allemagne avec le comité de Jumelage

Week-end de l'ascension du 28 mai au 1er juin 2014 : Renseignements et inscriptions auprès de Marianne Puren : 02 97 02 14 41



Le rendez-vous de l’amitié avec l’Allemagne

Organisé par le comité du jumelage, le déplacement en Allemagne d’un groupe de 39 Caudanais, lors du week-end de l’ascension, a permis de renforcer une amitié déjà solide entre les familles franco-allemandes. Accompagné de son épouse, Marie-Lise, le maire, Gérard Falquérho participait au voyage.

Cette année, le comité présidé par Marianne Puren a proposé ce séjour aux jeunes footballeurs (équipe U 17 de Caudan Sport) afin qu’ils réalisent un échange sportif Outre-Rhin tout en ayant un aperçu de la culture et du quotidien allemand.

A l’issue du mot de bienvenue de Rudolph Becker, président du district de Speicher, un programme agréable attendait les Caudanais, hébergés dans les familles d’accueil.

Le vendredi était réservé à une visite commentée de l’abbaye bénédictine Maria Laach, située à proximité d’un lac volcanique. Cet édifice est la plus grande abbaye romane d’Europe, propriété des moines bénédictins depuis 1892.

Une halte a permis ensuite de découvrir les rues animés de Bernkastel Kues, située sur les bords de la Moselle.

La visite de Trèves, considérée comme la plus vieille ville d’Allemagne, figurait au programme de samedi. Cette ville est fréquentée au quotidien par des touristes du monde entier pour sa Porta Nigra et ses thermes (vestiges romains), sa cathédrale et son imposante basilique protestante.

Au retour, les footballeurs ont participé à un tournoi amical. Le soir, le comité allemand avait prévu la retransmission sur grand écran du match Bayern-Chelsea. Hélas ! Déception de nos amis allemands avec la victoire de Chelsea.

Lors d’une soirée à la salle Keltenhalle, Gabi Lücker Driesen, nouvelle présidente allemande, a fait observer une minute de silence en mémoire de Joseph Le Ravallec « sans qui nous ne serions pas ensemble dans ce cadre du jumelage ». Une occasion pour elle d’annoncer la messe célébrée le lendemain, en français à son intention, dans l’église de Speicher par le Dr Heinz, professeur en Théologie (université de Trèves).

Profondément touchés par les marques de sympathie reçues à l’occasion du décès de Jo Le Ravallec, ses fils ont tenu à transmettre le message suivant : « notre père ne manquait pas l’occasion de nouer des relations avec l’étranger. Pour lui, le jumelage s’inscrivait dans cette logique. Il a gardé autant de merveilleux souvenirs des séjours à Caudan que d’immenses plaisirs à vous recevoir. « Que ces échanges perdurent, ce serait sans doute l’un des plus beaux hommages à rendre à nos parents ».